PROGRAMMES

Quels sont les projets actuels de l’organisme?

Voici les cinq projets qui sont présentement en cours :

 

1.   L’ÉCOLE DE LA RELÈVE

Le programme de formation aux adultes et de mentorat s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans ayant des difficultés d’ordre scolaire, social et/ou personnel ou à tous ceux désirant poursuivre leur parcours scolaire dans ce programme d’étude. Il se distingue du système québécois traditionnel de formation aux adultes en intégrant un volet sportif généralement destiné qu’aux élèves performants sur le plan scolaire

–  Services d’enseignement individualisé, adapté au niveau scolaire de chacun
– Élaboration et mise en place d’un plan de formation avec chaque jeune
– Échanges et partage d’expériences avec des personnalités publiques
– Rencontres et suivis ponctuels avec l’équipe d’intervenants
– Gestion de la colère, du stress et de l’anxiété et accroissement de l’estime de soi, par la pratique
des arts martiaux

– Offrir un environnement favorable à l’intégration sociale et scolaire par le biais sport associée à la discipline de la boxe et des arts martiaux

Nos objectifs :

– Favoriser l’obtention d’un diplôme d’études secondaires
– Raccrocher les jeunes à l’école
– Découvrir leur potentiel sportif
– Avoir une meilleure connaissance de soi et acquérir une vision plus positive d’eux même
– Développer un sentiment d’appartenance Créer des liens de confiance et significatifs

École de la Relève Ali Nestor détient un permis délivré par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et est membre de la Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP).

 

2.   PROGRAMME CONNEXION COMPÉTENCES

(stage en employabilité)

Le programme Compétence Jeunesse vise à outiller les jeunes à risque afin de leur permettre de développer des compétences générales et surtout une confiance en eux indispensable pour un retour aux études réussi ou pour qu’ils se trouvent une place sur le marché de l’emploi en rapport avec des compétences acquises :

– Vivre une expérience de travail pouvant aider à intégrer le marché de l’emploi
– Les jeunes reçoivent une rémunération pendant leur participation
– Permettre aux jeunes d’acquérir des connaissances de base et des compétences transférables en milieu de travail, tel que la débrouillardise,
l’habileté à communiquer, le leadership, l’esprit d’équipe, l’autonomie et l’estime de soi.

L’apprentissage de la gestion d’une salle d’entrainement (aide-entraineur, entretien, etc.) sert de fil conducteur devant leur permettre de se responsabiliser, de se préparer au marché du travail, mais surtout conscientiser le jeune sur l’importance de terminer ses études.

Des ententes de partenariat et de collaboration sont également établies afin d’offrir un éventail de stages.

 

3.   PROGRAMME BOXE SANS FONTIÈRE

Cette expérience favorise un échange culturel avec des pays d’accueil dans le but de permettre aux jeunes de se valoriser en tant que personnes et d’acquérir de l’expérience dans leur sport. Ils feront aussi l’apprentissage de la gestion de projet, du développement d’un plan d’action ainsi que la réalisation d’un projet.

Ce programme vise un groupe de jeunes qui sont prêts à s’aventurer dans un stage en sport de combat. Une opportunité pour des jeunes Montréalais de découvrir de nouvelles cultures et de participer à des camps d’entraînement en boxe et en arts martiaux dans différents coins du monde.

 

4.   RESSOURCES POUR LA SUSPENSION SCOLAIRE

Ce programme a pour but d’apporter un soutien aux élèves, qui pour diverses raisons, se retrouvent exclus temporairement de l’école qu’ils fréquentent que ce soit à court ou long terme.
Le projet vise à diminuer le nombre de suspensions répétitives en offrant l’opportunité au jeune de transformer ce temps de suspension en une expérience constructive.

– Rencontres individuelles avec les intervenants afin d’amener le jeune à comprendre les conséquences
de ses actes
– Encadrement et soutien dans la continuité de sa scolarisation par une équipe d’enseignants brevetés
– Suivi avec les parents et les enseignants de l’école fréquentée par le jeune
– Gestion de la colère, du stress et de l’anxiété et accroissement de l’estime de soi par la pratique
des arts martiaux
– Échanges et partage d’expériences avec des personnalités publiques Ateliers éducatifs et
activités de groupe

– Soutien offert durant toute la période de suspension.

Le programme de Ressource à la suspension scolaire constitue pour les écoles, une ressource supplémentaire en intervention et fait en sorte que les jeunes ne sont pas livrés à eux-mêmes.

 

5.   PROGRAMME NESS MARTIAL (MENTORAT)

Fondé en 2001 par Ali Nestor, l’organisme à but non lucratif Ali et les Princes de la rue a pour objectif d’apporter aux jeunes l’aide nécessaire pour apprendre à se reconnaître en tant qu’individu, à développer son estime de soi et à créer en eux un sentiment d’appartenance à un milieu qui sera propice à leur développement personnel et social.

Il est un centre de ressources pour les jeunes de milieux et d’origines divers. Ali et les Princes de la rue offre un milieu de vie stimulant où les jeunes pourront côtoyer des adultes significatifs qui leur offriront un soutien psychosocial, éducatif et scolaire.

Le programme Mentorat constitue la base de toutes les interventions faites auprès des jeunes. Il vise à amener
le jeune à faire des liens entre les apprentissages effectués durant ses entrainements et la vie de tous les jours

La philosophie de l’organisme s’appuie sur la mise en action du corps et de l’esprit par l’enseignement des arts martiaux et de sports de combat. Cette orientation constitue une manière constructive et positive de canaliser l’agressivité, la colère et les frustrations qui les habitent. Dans les cours

Les jeunes participent aux activités de l’organisme par le biais des différents programmes mis en place pour répondre à leurs besoins.

Le Mentorat est jumelé à tous les autres programmes de l’organisme

 

PERMIS SCOLAIRE

Nous constatons qu’il est difficile pour certains jeunes d’arriver à obtenir un secondaire 5. Nous observons également un taux de décrochage scolaire de 20,8 % à Montréal, et 17,8 % dans l’ensemble du Québec. Ces données statistiques ont entre autres conduit ALI ET LES PRINCES DE LA RUE de se doter d’un permis scolaire (émis par le ministère de l’éducation, du loisir et du sport); Notre organisme est aussi officiellement reconnu par le ministère de l’éducation comme un organisme de lutte contre le décrochage scolaire. Une manière de souligner notre engagement dans la promotion de la persévérance et la réussite scolaires, en appuyant les jeunes pour l’obtention d’un premier diplôme afin de favoriser leur insertion socio-professionnelle.