Médias

Couverture médiatique

Notre organisme Ali et les Prince*sse*s ainsi que la marraine de l’évènement, Ariane Moffatt, ont été heureux d’organiser un combat choral s’intitulant les 12 Rounds d’Espoir pour les Prince*sse*s. Cet évènement-bénéfice s’est déroulé le 30 mai 2019 au MTelus.

Une douzaine de personnalités publiques ont participé à l’événement-bénéfice pour récolter des fonds en boxant contre Ali Nestor, boxeur émérite et fondateur de l’organisme Ali et les Prince*sse*s.

Les fonds ont servi à soutenir les différents programmes dédiés aux jeunes, notamment celui de l’École de la Relève, le premier programme d’immersion scolaire et arts martiaux reconnu par le Ministère de l’éducation.

L’École de la Relève Ali Nestor détient un permis délivré par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement 

Supérieur (MEES) et est membre de la Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP).

Le programme l'école de la rélève

Notre école de formation générale des adultes (FGA) et de mentorat s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans qui vivent des difficultés d’ordre scolaire, social et/ou personnel et à tous ceux et celles qui veulent poursuivre leur parcours scolaire dans un programme d’études et de sports. Il se distingue des autres centres ou écoles de formation aux adultes en intégrant un volet sportif généralement destiné qu’aux élèves performants sur le plan scolaire.

Engagement

Apprentissage Adaptatif

Enseignement adapté au niveau scolaire de chacun.

Gestion de la colère

Chaque jour, un entraînement est offert aux jeunes afin que ceux-ci puissent canaliser leur énergie et leur colère.

L'obtention d'une scolarité

La possibilité aux jeunes de compléter leur diplôme d’étude secondaire (DES), une attestation d’étude de niveau secondaire (AENS), ou le teste de développement général (TDG).

Les avantages du projet

Une immersion études-sport offre la formation aux adultes pour les jeunes ayant des difficultés académiques et comportementales.

Questions fréquentes

Le programme offre la possibilité aux jeunes de compléter leur diplôme d’étude secondaire (DES), une attestation d’étude de niveau secondaire (AENS), ou le teste de développement général (TDG), suivant leurs capacités et leurs besoins.

Chaque jeune, avant son inscription à l’école, doit rencontrer l’intervenant. De ce fait, ensemble, ils peuvent discuter du cheminement, et des difficultés vécues par l’élève.

Par la suite, un plan d’intervention individualisé est mis en place afin de fixer des objectifs ainsi que des moyens pour les atteindre. Tout au long du séjour des jeunes avec nous, ceux-ci sont rencontrés par les intervenants afin de faire le suivi de leur cheminement vis-à-vis ces objectifs. Les intervenants s’assurent de garder une présence active dans le milieu de vie afin d’assurer un encadrement, et de garder une ambiance harmonieuse et respectueuse pour tous. Des interventions sont également faites de façon ponctuelle, et selon les besoins des jeunes.

L’intervenant s’assure de garder un lien avec les parents, en les mettant au courant des informations pertinentes par rapport au cheminement de l’élève (absences, retards, comportements, avancements, etc…). Pour ce faire, l’intervenant rédige un rapport toutes les semaines pour chaque jeune, et appelle directement les parents lorsqu’il le juge nécessaire.

Quatre pauses pour se reposer et manger sont offertes dans cette plage horaire. De plus, à tous les midis, les jeunes ont un entraînement qui varie selon la journée de la semaine (boxe et yoga le mardi et jeudi, kickboxing le lundi et le mercredi, et entraînements variés le vendredi). Au total, par jour, les jeunes passent 4h en classe, et ont 1h d’entraînement.

En effet, lors de la rencontre initiale, les parents sont invités à venir avec leur enfant pour discuter avec l’intervenant.

Depuis 15 ans, le programme scolaire jumelé à de la boxe chez Ali et les Princes de la Rue permet à des jeunes en difficulté de raccrocher.

L’organisme mobilise et active la communauté autour des jeunes pour leur parler d’efforts, de persévérance, des risques du décrochage scolaire et des avantages d’un diplôme. Il s’agit aussi de rappeler à la population que la persévérance scolaire, c’est l’affaire de tous et que chaque jeune a besoin d’encouragements quotidiens.

Certains décrocheurs scolaires arrivent à avancer au niveau scolaire, et à obtenir un diplôme, alors que d’autres réussissent à arrêter leur consommation, à adopter une alimentation saine, ou à perdre leur surplus de poids.

Avec ses ateliers et ses activités, le programme sensibilise et informe les jeunes sur différentes problématiques courantes de la société, en plus de les soutenir dans la recherche, dans l’obtention et dans le maintien d’un emploi futur.

Reconnu par le ministère de l’Éducation, le programme permet aux jeunes de progresser à leur rythme, par le biais d’un plan individualisé, jusqu’au but ultime : l’obtention d’un diplôme d’études secondaires.

Les objectifs sont variés : Obtenir un DES, réussir un cours en particulier, reprendre un mode de vie sain, arrêter la consommation, etc…